L’image mental et votre perte de poids

L'image mental et votre perte de poids

Relaxed serene pretty young woman feel fatigue lounge on comfortable sofa hands behind head rest at home, happy calm lady dream enjoy wellbeing breathing fresh air in cozy home modern living room

Comme l’image mentale que vous avez de vous-même détermine vos actions et que vous voulez devenir plus mince, vous allez maintenant apprendre à programmer votre nouvelle image mentale. Ne vous laissez pas influencer par vos échecs passés. Au contraire, servez-vous-en pour vous améliorer et prévoyez comment ne pas les répéter. Méfiez-vous aussi de votre volonté. Vous vous dites peut-être qu’il n’y a rien qui va vous faire échouer cette fois-ci et que vous n’avez pas besoin de ces techniques de programmation mentale. Personne n’a de la volonté à temps plein. Ne l’épuisez pas par un combat quotidien de tous les instants. Reposez-la, et elle sera disponible pour vous aider lorsque vous en aurez besoin. Se fier uniquement à sa volonté pour maigrir, c’est échouer à coup sûr. Sur une feuille de papier, écrivez en détail les buts que vous poursuivez. Écrivez le poids et la taille des vêtements que vous recherchez“Attention, soyez réaliste dans le choix du poids désiré! Être trop mince n’est en rien préférable à être trop gros, et c’est courir à l’échec puisque vos chances d’atteindre un poids «chimérique» sont presque inexistantes. Tenez compte de votre âge, de vos grossesses, de votre activité physique, de votre santé et de votre excès de poids. Si vous avez de la difficulté à fixer le poids désiré, parlez-en à votre médecin de famille. Ne vous laissez pas influencer par le temps que cela devrait prendre ni par la quantité de graisse à perdre. Pour les individus qui n’ont jamais été minces à l’âge adulte, pensez à une personne de la même taille et de la même ossature que vous et ayant, selon vous, un poids idéal. Vous seriez surpris de voir combien de gens viennent nous voir pour maigrir, mais qui ne savent pas ou ne veulent pas savoir quel poids ils aimeraient avoir. On ne trouve pas ce qu’on ne cherche pas. La deuxième étape consiste à déterminer, encore sur une feuille de papier, les bénéfices recherchés. C’est la pierre angulaire de la motivation. Arrêtez-vous quelques instants et réfléchissez-y bien. Les avantages que vous allez retirer de votre cure d’amaigrissement doivent être importants pour vous et surpasser les inconvénients qu’il y a à vous priver d’aliments que vous aimez. Pour que les avantages vous motivent, écrivez-les en détail. Soyez spécifique et décrivez la forme et les couleurs des vêtements convoités, notez les activités et les sports que vous pourriez mieux faire, et plus longtemps. Prenez votre temps et trouvez au moins 10 avantages que vous auriez à devenir mince. Attention, on ne maigrit pas pour les autres! Trouvez des bénéfices personnels; par exemple avoir plus de souffle pour pouvoir marcher plus longtemps, pour danser, avoir plus de souplesse pour se pencher, pour attacher ses souliers, pour croiser la jambe, être plus attirant pour plaire davantage, mieux contrôler ses émotions, être plus productif dans son travail, avoir plus de loisir, “jouer davantage avec les enfants, participer davantage aux activités de son conjoint, avoir plus d’énergie et être plus jeune plus longtemps, s’aimer quand on se regarde dans le miroir et être satisfait de soi. Vous devez ressentir profondément les avantages qui vous intéressent si vous voulez réussir. Peut-être en écrirez-vous qui sont importants en eux-mêmes mais que vous ne ressentez pas intérieurement encore comme tels. C’est normal, sinon vous n’auriez pas un problème de poids. À partir d’aujourd’hui, avec les techniques que nous vous enseignons, vous apprendrez à les ressentir vivement et à les désirer ardemment. La troisième étape consiste maintenant à réunir les buts et les bénéfices, et à les mettre en image. Il s’agit de faire un film mental où vous êtes la vedette. Vous voyez les moindres détails et vous faites appel à tous vos sens. Ce que vous imaginez doit être comme réel. Vous entendez les sons ambiants, les compliments que vous recevez sur votre nouvelle silhouette, vous sentez et vous goûtez les aliments qui vous permettent d’être mince, vous touchez votre corps et vous êtes bien dans votre peau. Toutes vos habitudes sont celles d’une personne mince. Aujourd’hui, c’est fait, dans votre tête, vous en êtes arrivé à votre poids désiré et vous en appréciez déjà les avantages. Mais quand vais-je être à mon poids désiré?» Cette question, on me l’a posée des milliers de fois. Je leur réponds toujours: «Vous l’êtes déjà dans votre tête et vous en appréciez déjà les bienfaits. Pour le reste, prenez une journée à la fois. Nous sommes une nouvelle personne chaque jour, et seul aujourd’hui existe. Imaginez-vous le plus réellement possible, dans votre tête, à votre poids désiré aujourd’hui, et déjà les forces d’attraction électromagnétiques sont en marche. Collez ici votre photo ou votre montage photographique à votre poids désiré. Les personnes qui n’ont jamais été minces à l’âge adulte ont de la difficulté à se visualiser comme telles. Pour vous aider à bien programmer votre cerveau, faites un montage photographique en vous servant du corps d’une personne qui a votre taille, votre ossature et le poids désiré, et de votre visage. Attention, soyez réaliste dans le choix du corps que vous recherchez, sinon vous serez déçu et vivrez un nouvel échec! Pour les personnes qui ont besoin d’un échéancier pour se stimuler, voici la marche à suivre: Fixez-vous, comme but mensuel, la moitié et même le tiers de ce que le régime suivi vous permet de perdre habituellement. Au début, vous perdrez deux ou trois fois plus, alors vous serez deux ou trois fois plus heureux, et cela vous permettra de ne pas vivre d’échec advenant un ralentissement de la perte de poids, qu’il soit causé par des déviations alimentaires ou un ralentissement du métabolisme. “Faites votre film mental au moins deux fois par jour; soit au lever et au coucher, et le plus souvent possible dans la journée. Pour vous aider à prendre cette habitude, je vous recommande de préparer, pour chaque jour de votre vie, un agenda de motivation dont je vous donne ici un exemple.” “Aider son image mentale «J’ai déjà essayé de me programmer à être mince, mais ça n’a pas marché. Je ne veux pas recommencer, car je suis plus malheureuse par la suite.» Luce refusait de se reprogrammer. «Lors de votre tentative antérieure de vous programmer, lui demandai-je, quelles habitudes avez-vous tenté en vain de changer?» «Quelles habitudes? Je me suis programmée, mais… je n’ai pas essayé de changer mes habitudes. On me disait que c’était pour marcher tout seul.” “Les forces électromagnétiques générées par notre image mentale ont un certain pouvoir d’attraction pour autant que tout notre comportement aille dans le même sens. Si nous agissons à l’opposé du but désiré ou si nous ne faisons aucun effort pour l’obtenir, nous ne pouvons logiquement penser pouvoir réussir malgré nous ou contre nous. La programmation mentale est un “outil puissant dans la mesure où tout notre être tend vers un même but. Maintenant que vous avez établi vos buts d’une façon précise, il vous faut indiquer vos buts secondaires, c’est-à-dire vos mauvaises habitudes à changer. À cet effet, vous trouverez à la page suivante «Votre plan pour réussir». Trouvez d’abord les habitudes responsables de votre problème. Ensuite, choisissez l’habitude qui vous semble la plus facile à changer, mais pas nécessairement la plus grave. Si vous vous attaquez dès le début à une habitude difficile à déloger, cela risque de vous décourager et vous aurez à attendre longtemps avant de connaître un certain succès. Par contre, vous obtiendrez des succès plus faciles et plus rapides en changeant des habitudes moins enracinées, ce qui aura comme effet de vous encourager. Votre plan pour réussir! Vous avez déjà établi les buts que vous recherchez. Pour y arriver, il faut maintenant que vous déterminiez vos buts secondaires ou vos habitudes à changer. Excerpt From: Dr Maurice Larocque. “Maigrir par le subconscient.” Apple Books.