5 idées de recettes pour un régime hyperprotéiné

5 idées de recettes pour un régime hyperprotéiné

5 idées de recettes pour un régime hyperprotéiné

Vous cédez facilement au grignotage ? Le régime hyperprotéiné est fait pour vous ! Il atténue la sensation de faim, fait fondre la graisse sans trop d’efforts et conserve la masse musculaire. Il ne s’agit pas ici de se nourrir de produits en sachets, mais de chercher sa ration de protéines dans des aliments naturels (bio de préférence) soigneusement sélectionnés. Découvrez nos idées de recettes, à réaliser en un tour de main !

Les avantages d’un régime hyperprotéiné naturel :

Privé de glucides, l’organisme puisse son énergie dans les tissus graisseux ;
Notre corps dépense beaucoup plus d’énergie (deux fois plus qu’un repas classique) pour assimiler les protéines ;
Les protéines contiennent moins de calories (4 cal/g contre 6cal/g pour les lipides) et ne sont pas stockées par l’organisme, contrairement au sucre ;
Il évite la fonte musculaire.

La règle est toute simple : bannir le sucre raffiné, même au déjeuner (on les remplace par du bon gras pour remédier au manque d’énergie), modérer la consommation de fruits trop sucrés et privilégier les protéines d’origine naturelle !

Déjeuner salé : on mise sur les œufs

Il est difficile de réadapter son alimentation lorsque l’on a l’habitude de manger sucré le matin. Pour limiter les glucides, optez pour une omelette, un œuf sur le plat ou un œuf à la coque accompagné de deux tranches de pain de seigle ou de biscotte et du fromage blanc 0% (8,5% de protéines). Vous pouvez également manger un fruit, mais attendez au moins 30 minutes pour une meilleure digestion.

Recette « omelette aux herbes » : mélangez 2 ou 3 œufs entiers avec des herbes fraîches finement hachées ou séchées (thym, coriandre, persil, etc.) pour relever le goût. Salez, poivrez et faites cuire avec très peu d’huile.

Salade de concombre

La salade de concombre est idéale en entrée. Vous pouvez ajouter tout ce qui vous fait plaisir : tofu, thon en boîte (27% de protéines), des petits légumes ou des œufs durs.
Exemple de recette : mélangez un concombre entier (en dés), 100 grammes de tofu lisse (en dés), 60 grammes de maïs doux, la moitié d’un poivron rouge, quelques tomates cerises (coupés en deux) et une échalote émincée. Juste avant de servir, ajoutez une vinaigrette à base d’huile d’olive extra-vierge, le jus de la moitié d’un citron, du sel et du poivre.

Blanc poulet mariné à l’orange

Le blanc de poulet (29% de protéines) peut s’apprêter de nombreuses façons. Pour lui donner plus de goût, on opte pour la marinade !

Recette : faites mariner 200 grammes de blanc de poulet coupé en petits morceaux dans du jus d’orange pressée (ajoutez-y un peu d’huile d’olive extra-vierge, miel, purée d’ail et gingembre, cumin, sauce soja, herbes aromatiques, sel et poivre) pendant au moins une heure (au frais dans un sac hermétique). Faites suer un oignon émincé dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez ensuite le blanc de poulet mariné et laissez cuire jusqu’à obtention d’une belle coloration. Servez du riz et un bol de crudités (choux, carottes, pousses de soja, poivrons, etc.).

Filet de poisson cuit au four

Évitez la friture. Privilégiez plutôt la cuisson au four ou la grillade pour cuire votre poisson.

Recette : préchauffez le four à 200°C, puis badigeonnez vos darnes de thon ou vos filets de saumon avec un mélange d’huile d’olive, du jus de citron et des herbes aromatiques séchées (thym, herbes de Provence), posez-les sur un plat légèrement huilé avant d’enfourner 20 à 25 minutes. Accompagnez-le d’un mélange de légumes à l’ail cuits à la vapeur ou d’une grosse portion d’épinards frais, également arrosés de jus de citron et d’huile d’olive.

Escalope de veau en papillotes

Le veau est une viande maigre et tendre : 100g d’escalope contient 31 g de protéines.

Recette : préchauffez votre four à 230°C et découpez deux feuilles de papier aluminium. Tartinez environ 200 g d’escalope de veau avec de la moutarde et placez-les au centre des papillotes. Coupez ensuite les légumes en julienne (carottes, courgettes, poivrons et poireaux par exemple) et émincez un oignon. Répartissez le tout dans les papillotes, versez un peu de persil haché et enfournez pendant 20 minutes. Prévoyez une portion de riz blanc en accompagnement.

Le régime hyperprotéiné ne peut malheureusement pas être entrepris sur une durée prolongée. Il faut observer une phase de stabilisation pour laisser le temps au corps de s’adapter. Pour savoir quel rythme convient à votre cas, demandez l’aide d’un expert en nutrition qui vous fera un plan minceur sur-mesure et vous accompagnera sur chaque étape !