Comment perdre du poids en gérant ses émotions ?

Comment perdre du poids en gérant ses émotions ?

Pour perdre du poids, surveiller son alimentation et pratiquer des activités physiques régulières n’est pas toujours efficace si le mental ne suit pas. En effet, il est aussi important de gérer ses émotions, un facteur intervenant de manière déterminante sur le métabolisme.

1/ L’influence des émotions sur le poids

Les émotions perturbent notre comportement alimentaire et contribuent à la prise de poids

  • Soit elles incitent au grignotage et à la recherche de réconfort dans les aliments riches en graisses et en sucres ;
  • Soit elles coupent l’appétit et obligent l’organisme à stocker plus de graisse pour prévenir les carences ;
  • Elles déclenchent également la production de cortisol, une hormone du stress qui devient néfaste à un taux élevé. Sous l’effet du cortisol :
  • le métabolisme ralentit, se traduisant par une prise de poids plus importante, même sans excès d’aliments grossissants ;
  • le taux de sucre dans le sang augmente, ce qui peut conduire à l’hyperglycémie, nervosité, fatigue et dans le pire des cas, au diabète ;
  • l’organisme accumule plus de graisses, notamment au niveau de l’abdomen, augmentant ainsi les risques de maladies cardio-vasculaires ;
  • on a des envies irrépressibles de nourritures non diététiques ;
  • les tensions nerveuses poussent à manger beaucoup plus que d’habitude, même lorsqu’on n’a pas faim.

 

  • Sous l’emprise des émotions négatives, manger sainement n’est plus une priorité. On a tendance à se tourner vers la restauration rapide.
  • En cédant au grignotage, on se sent souvent coupable. On promet de ne plus recommencer, mais d’abord, on en profite au maximum parce qu’il n’y en aura plus « avant longtemps ». Beaucoup tombent dans le panneau.

 

Un bon programme minceur nécessite donc une meilleure gestion des émotions négatives.

2/ Bienfaits d’un état émotionnel bien géré   

Notre corps reflète notre état émotionnel et inversement. Pour un maximum d’efficacité lors d’un régime, il faut donc prendre le dessus sur les émotions. Ce faisant :

  • le métabolisme brûle les cellules graisseuses plus facilement, sans les effets néfastes du cortisol et de la sédentarité. Les régimes amincissants aboutissent alors à des résultats rapides et probants ;
  • plus d’enthousiasme : on adopte une attitude gagnante qui ne s’ébranle pas face aux coups durs, cela encourage à aller jusqu’au bout du programme minceur ;
  • meilleure maîtrise de soi : on résiste mieux au grignotage ;
  • stabilisation du poids idéal : moins de risques de reprendre les kilos durement éliminés.

3/ Comment gérer ses émotions pour mieux mincir ?

Une multitude d’activités ont un effet positif sur l’état émotionnel et par extension, sur le poids :  

  • Le sport/l’activité physique : la dépense énergétique est non seulement indispensable pour perdre du poids sainement, mais en plus elle favorise le bien-être (production d’endorphine) et aide à entretenir poids et santé ;
  • Le sommeil : dormir suffisamment réduit le taux de cortisol. À cet effet, les tisanes sont particulièrement efficaces ;
  • Les pratiques relaxantes holistiques : approche corporelle et spirituelle du bien-être (spa, massage, sauna, fangothérapie, yoga, tai-chi, etc.). Certaines méthodes incluent même des soins amincissants comme le palper-rouler en massothérapie, l’enveloppement aux algues en thalassothérapie ou encore le contrôle de soi par la méditation ;
  • Les loisirs : danse, musique (jouer d’un instrument), art (peinture, poterie, coloriage pour adulte et autres), évasions dans la nature, etc. sont autant d’alliées précieuses contre les émotions envahissantes. Faites ce qui vous passionne !
  • Alimentation : évitez la caféine, elle favorise la production de cortisol et d’ACTH (une autre hormone du stress). Privilégiez les aliments riches en glucides (surtout les céréales complètes), vitamine B1, magnésium et en vitamine C, dont la carence favorise encore plus l’état de stress ;
  • La zen attitude : en toute situation, évitez la morosité, les altercations et les réactions trop vives pour ne pas tomber dans le piège du stress émotionnel. Soyez donc un peu plus détaché.

Convertissez ces bonnes pratiques en habitude pour atteindre et maintenir votre poids idéal !

4/ Un accès d’émotion intense : la bonne réaction

  • Votre travail vous stresse ? Faites une pause ou prenez des vacances, s’acharner dans la mauvaise humeur ne vous rendra pas efficace ;  
  • Une mauvaise nouvelle ? Ne prenez aucune décision hâtive. Prenez l’air, le temps de digérer, voire d’oublier le problème. Vous serez plus calme et aurez les idées plus claires ;
  • Vous êtes indécis ou quelque chose vous tracasse ? Faites une balade dans la nature pour vous vider l’esprit et réfléchir tranquillement. La réponse est souvent enfouie sous l’excès d’informations ;
  • Etc.

Le stress émotionnel est insidieux et rend tout régime infructueux, surtout lorsqu’il est chronique. Ne ruinez donc pas vous efforts en vous laissant envahir par vos émotions, restez motivé et zen pour maigrir vite et durablement !