Des attentes de perte de poids réalistes

Des attentes de perte de poids réalistes

Young woman with arms in the air giving thumbs up.

Il est primordial d’avoir des attentes de perte de poids réalistes en ce qui a trait à la perte de poids possible, pour la semaine, le mois ou l’année à venir.

Beaucoup de gens se piègent tous seuls en attendant trop d’eux-mêmes et de leur corps, et lorsqu’ils n’atteignent pas ce que nous appelons un “but irréaliste”, ils se sentent abattus et découragés et se punissent eux-mêmes soit en mangeant trop soit en arrêtant de faire de l’exercice.

Qu’est-il donc raisonnable d’espérer? Du point de vue de la santé, on devrait tendre vers deux buts simples pour commencer. Les études démontrent que si vous parvenez à perdre 10% de poids et que vous le maintenez, votre santé s’en ressentira de manière significative. Si vous accédez ensuite à l’étape suivante et perdez 20%, vous y gagnerez encore plus. Ainsi, pour une personne de 250 livres, ma première attente sera une perte de poids de 25 livres; je serai ensuite très heureux si cette personne peut perdre 50 livres et maintenir le poids perdu. N’oubliez jamais que le but à long terme est d’être capable de maintenir le poids perdu. Le maintien du poids perdu est la partie la plus difficile et de loin la plus importante.

Sur une base hebdomadaire, en fonction de la diète choisie et de la quantité d’exercice effectuée, une perte moyenne de 1.5 livre (certaines semaines, la perte sera plus ou moins importante) est considérée comme excellente.

Ceci étant dit, il est important de réaliser que beaucoup d’événements quotidiens peuvent ralentir votre perte de poids et que vous ne pouvez pas vous blâmer lorsque cela arrive. Qu’arrive-t-il si subitement votre patron vous demande de faire des heures supplémentaires et que votre entraînement et vos habitudes alimentaires sont mis de côté? Qu’adviendra-t-il de vos plans bien établis si un de vos enfants tombe malade? Ou que des gens s’invitent durant la fin de semaine et que vous êtes obligé(e) de préparer un repas et que la nourriture n’est pas celle que vous pensiez manger?

Il se peut que dans ce genre de circonstances, vous connaissiez peu ou pas de perte de poids, mais vous ne devez pas vous en rendre malade. Essayez de manger le mieux possible (contrôle de vos portions), mais aussi, et surtout, remettez-vous sur le droit chemin dès que possible.

À long terme, ceux qui réussissent le mieux sont les gens qui focalisent dès le début sur le changement de leurs comportements et qui finissent par se sentir moins concerné par les chiffres sur la balance. Je garantis que n’importe qui perdra du poids s’il entreprend d’abord un programme d’exercice régulier et qu’ il focalise ensuite sur le contrôle des portions et des collations. Une fois que vous aurez reconnu les raisons pour lesquelles vous avez mangé plus que vous ne le souhaitiez et que vous aurez appris à contrôler votre nourriture lorsque vous êtes stressé(e), appris à établir des objectifs, à suivre (en les mettant sur papier) vos changements de comportement, les résultats viendront d’eux-mêmes. Vous aurez réussi!

Quelqu’un a dit “nous échouons sur le chemin du succès”. C’est vrai! Nous faisons tous des erreurs d’alimentation, mais ceux qui apprennent de ces erreurs, et ne se condamnent pas pour ces erreurs de parcours finiront toujours par réussir.

Il ne s’agit pas d’une compétition. C’est une question de changement de comportement. Certaines semaines seront plus faciles que d’autres. Voyez d’une manière réaliste ce que vous êtes capable de faire. Et n’abandonnez jamais!

Faites preuve de persévérance et persistez à contrôler les quantités de nourriture que vous ingérez.

Accrochez-vous et ne laissez jamais tomber!