Obésité, la plus grande pandémie de notre siècle selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

Dr Maurice Larocque

Nous sommes en pleine crise du Covid-19. C’est la plus grande pandémie de notre siècle selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle a tué jusqu’à présent plus de 1,300,000 personnes dans le monde.

En 1997, l’OMS annonçait au monde que nous étions dans une pandémie d’obésité.

En 2016, plus de 1,9 milliard d’adultes – personnes de 18 ans et plus – étaient en surpoids. Sur ce total, plus de 650 millions étaient obèses. Globalement, environ 13% de la population adulte mondiale (11% des hommes et 15% des femmes) étaient obèses en 2016.

En 2017, l’OMS faisait cette mise à jour: L’obésité a atteint les proportions d’une épidémie mondiale, au moins 2,8 millions de personnes décèdent chaque année du fait de leur surpoids ou de leur obésité.

COMPARAISON DE DEUX ÉPIDÉMIES

Nombre de décès par jour au Québec – toute cause confondue = 200/jour. – par obésité environ = 20/jour. – par Covid 19 : moyenne /jour depuis début de la pandémie = 25/jour.

Deux poids deux mesures .obésité et ses conséquences tuent annuellement environ 7,000 québécois(-es). La Covid tuera environ 7,000 personnes en 2020 et grâce aux vaccins probablement pour une seule année. Les ressources Presqu’inexistantes pour faire face à la pandémie d’obésité.

Dr Maurice Larocque Il est médecin et clinicien chercheur dans le domaine du comportement et de la motivation de la personne aux prises avec le surpoids et l’obésité. Il est en train d’écrire son 15e livre sur le sujet. Il est l’auteur de : L’obésité n’est pas une maladie, publié en 2019.