Maigrir en 3 étapes

Four CGI women standing sideways in profile representing human body types from thin to obese on a black background.

Première étape: Réfléchir aux conséquences physiques et psychologiques de votre excès de poids

Mesurez votre tour de taille, au niveau du nombril. Est-il de plus de 35 pouces (88 cm) si vous êtes une femme, 40 pouces (100 cm) si vous êtes un homme?

Calculez votre Indice de Masse corporelle, est-il de 30 et plus? (https://www.motivationminceur.ca/calculateur-imc/)

Si vous remplissez l’un ou l’autre des critères ci-haut, vous remplissez les critères que les médecins emploient pour diagnostiquer l’obésité. Voyons donc les conséquences pour la santé physique de cette maladie.

Pour les femmes, le risque est 3 fois plus grand de maladie cardiaque, 60 fois plus de diabète, 4 fois plus d’hypertension artérielle, 2 fois plus de cancer (sein, utérus, intestin), 3 fois plus de pierres dans la vésicule biliaire, 18 fois plus d’arthrose, 2 fois plus d’ACV (paralysie).

Pour les hommes, 3 fois plus de maladie du coeur, 11 fois plus de diabète, 3 fois plus d’hypertension artérielle, 2 fois plus de cancer (prostate, intestin), 3 fois plus de pierres dans la vésicule biliaire, 2 fois plus d’ACV. Il y a aussi une hausse du risque de goutte, d’apnée du sommeil et de dépression.

Pour les conséquences psychologiques, je m’en remets à votre évaluation. Est-ce que vous êtes plus heureux(se) d’être obèse qu’à un meilleur poids pour vous?

 

Deuxième étape: Assumez votre responsabilité, cessez de vous donner des excuses ou de vous concentrer sur des facteurs qui sont hors de votre contrôle. 

À mettre au rancart parmi les idées qui sont prouvées fausses:

unknown.gif  Il n’y a rien à faire —- FAUX

unknown.gif  J’ai suivi une diète et j’ai repris tout mon poids, cela ne sert à rien d’essayer de nouveau —- FAUX

unknown.gif  Je ne mange pas et j’engraisse —– FAUX

unknown.gif  C’est héréditaire, je n’y peux rien —- FAUX

unknown.gif  Mon cas est spécial et mystérieux, je ne comprends pas pourquoi j’engraisse, donc je cesse tout effort —- FAUX

unknown.gif  La perte de poids ralentit le métabolisme, on engraisse plus facilement par la suite —- FAUX

unknown.gif  Si je maigris, j’ai un risque accru de devenir boulimique —- FAUX

unknown.gif  Je ne peux pas faire d’exercice, je ne peux pas réussir —– FAUX

unknown.gif  Il vaut mieux rester gros que tenter de maigrir —– FAUX

 

Vous ne pouvez rien à votre hérédité, mais qui a dit que vous ne pouvez rien faire pour maigrir? Arrêtez de penser à ces éléments que vous ne contrôlez pas, à ce que d’autres ont ou n’ont pas, font ou ne font pas, à ce qui n’est “pas juste”. Vous avez plein pouvoir de mieux gérer votre problème, qui n’est peut-être pas celui d’un autre, mais qui vous appartient. Une personne n’a jamais fumé, mais est atteinte d’un cancer. Elle refuse un traitement efficace sous prétexte que ce n’est pas juste? Non! Une personne génétiquement prédisposée à l’alcoolisme refuse de l’aide pour cesser de boire??? Vous diriez certainement à ces personnes que leur raisonnement n’est pas logique.

Vous n’avez pas mérité une hérédité défavorable ou tout autre facteur incontrôlable, mais il n’est pas logique de vous complaire dans l’inaction et le fatalisme. Les recherches récentes démontrent que l’on peut maigrir et maintenir son poids en modifiant les comportements qui sont à la source du problème. Vous ne deviendrez pas un top modèle, mais vous serez plus en santé et mieux dans votre peau.

Troisième étape: Passez à l’action maintenant!

Trop de gens attendent le « moment idéal » pour s’inscrire ou revenir à un programme amaigrissant. Le meilleur moment, c’est presque toujours maintenant. Pourquoi remettre à demain, à lundi prochain, au printemps prochain, après vos vacances, etc???

Est-ce que vous acceptez que l’obésité est un problème qui vous préoccupe, qui est bien réel? Malgré des facteurs génétiquement déterminés, est-ce que vous acceptez aussi que la cause prenne racine dans vos comportements alimentaires, qui eux-mêmes sont reliés à votre état psychologique (votre motivation et vos émotions). Si vous êtes prêt(e) à l’action immédiate, nous sommes là pour vous aider.

Référence: 1. Esherick JS MD. Tarascon Primary Care Pocketbook 2004