Poids idéal : comment et pourquoi le calculer ?

Poids idéal : comment et pourquoi le calculer ?

Comment connaître son poids idéal? La morphologie des personnes est différente, la masse musculaire et graisseuse est différente selon que l’on soit un homme ou une femme, il y a aussi des différences en fonction de notre âge. Alors, comment se faire une idée? Il existe deux indices qui peuvent nous y aider en vérifiant si notre poids se situe dans une courbe de normalité (santé) comparativement à la sous-nutrition ou encore au surpoids.

Ils sont relativement faciles à calculer, il s’agit de l’indice de masse corporelle et l’indice de masse graisseuse. Si l’interprétation des résultats se fait grâce à des intervalles, elle donne une bonne indication d’où vous vous situez par rapport à votre poids, votre taille, votre sexe et votre âge.

Calculer et interpréter l’indice de masse corporelle, IMC ?

L’indicateur IMC (Indice de Masse Corporelle) permet de vérifier si votre poids est adapté à votre taille. Il a été validé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour les personnes entre 18 et 65 ans. Pour les enfants, il existe une courbe de croissance qui donne une meilleure indication, pour les grands sportifs qui ont développé une masse musculaire ou encore les femmes enceintes ils ne peuvent pas utiliser cet indicateur pour établir leur poids idéal.

Voici comment calculer l’IMC :

Il suffit de diviser votre poids actuel par le carré de votre taille :

IMC = Poids/(taille x taille)

Voici un exemple : Poids = 69 Kg; taille = 1,77

IMC = 69/(1,77 x 1,77)

IMC = 22,02

Une fois que vous avez calculé votre IMC, vous pouvez interpréter votre résultat grâce à cette liste :

  • – 16,5 = famine
  • 16,5 à 18,5 = maigreur
  • 18,5 à 25 = corpulence normale (notre exemple)
  • 25 à 30 = surpoids
  • 30 à 35 = obésité modérée
  • 35 à 40 = obésité sévère
  • + de 40 = obésité morbide
  • Calculer et interpréter l’indice de masse graisseuse, IMG ?

    Si l’IMC donne une certaine indication concernant votre poids idéal par rapport à votre taille, il n’est pas assez précis si on sait que les hommes et les femmes ont une morphologie bien différente et qu’en fonction de l’âge, on constate également un certain nombre de différences. Pour avoir un peu plus de précisions, vous pouvez après avoir calculé votre IMC, calculer l’indice de masse graisseuse soit l’IMG. Cet indice s’exprime en pourcentage et montre la différence entre la masse de graisse et la masse musculaire du corps.

    Voici comment calculer l’IMG :

    La formule pour calculer l’IMG, tient compte de l’IMC, de votre âge (en année) et de votre sexe (0= femme et 1= homme), les chiffres sont des valeurs constantes :

    IMG = (1,2 x IMC) + (0,23 x âge) – (10,83 x Sexe) – 5,4

    Voici un exemple : IMC de l’exemple précédent = 22,02; pour une femme (=0); 34 ans.

    = (1,2 x 22,02) + (0,23 x 34) – (10,83 x 0)- 5,4
    = 26,424 + 7,82 – 0 – 5,4

    = 28,844

    Une fois que vous avez calculé votre indice de masse graisseuse, vous pouvez interpréter votre résultat grâce à cette liste :

    Pour une femme :

  • – 25 % = trop maigre
  • 25 % à 30 % = normale (notre exemple)
  • + de 30 % = trop de graisse
  • Pour un homme :

  • – 15 % = trop maigre
  • 15 % à 20 % = normale
  • + de 20 % = trop de graisse
  • Pourquoi utiliser ces indices comme références ?

    Ces deux indices faciles à calculer donnent une indication intéressante d’où vous vous situez par rapport à votre poids, votre taille, votre âge et votre sexe.

    S’ils donnent une bonne indication, ils ne reflètent pas les différentes caractéristiques de morphologie et d’anatomie de tout un chacun. C’est pourquoi les grands sportifs pourraient facilement se retrouver dans la catégorie d’obésité puisque la masse musculaire pèse lourd et est importante. De même certaines personnes ont des os qui pèsent plus lourds que d’autres, ou ont plus ou moins de muscles. C’est pourquoi, comme nous le précisions plus haut, il est recommandé de ne pas l’utiliser pour les enfants, les sportifs, les femmes enceintes et les personnes âgées, car ils ne reflètent pas correctement la réalité.

    Si par exemple, vous vous retrouvez dans l’intervalle de poids normal qui correspond à un poids en santé, mais que malgré tout vous souhaitez perdre quelques kilos ou au contraire en gagner, assurez vous de ne pas changer drastiquement de catégorie. Pour la grande majorité des personnes, ces indicateurs sont efficaces.

    Petite astuce : vous pouvez utiliser ces indices de différentes manières, en calculant par exemple votre IMC et votre IMG avec le poids que vous souhaitez obtenir pour vérifier que vos attentes sont réalistes en termes de santé.